Entre identité et réputation : traces, agrégations, protection et promotion

Voici le diapo de cet après-midi. A retenir la notion de tiers de confiance que l’on trouve dans la cryptologie mais aussi dans les fonctions prescription/recommandation dont nous allons parler prochainement.

A retenir également la notion de traces et l’importance de ne pas seulement considérer les traces en elles-mêmes mais de les considérer à travers le chemin qu’elles forment. Voir l’agrégation algortithmique, l’agrégation par le profiling ou l’agrégateur par le social engeeniring. A moins que l’acteur décide de choisir un ou des outils qui lui permettent de maîtriser cette agrégation.

A retenir également qu’à partir du moment où on est deux, il y a échange de bout d’identité. Sans relation, il n’y a pas de problème d’identité numérique mais sans relation il n’y a peut-être pas d’identité non plus.

A retenir également que l’identité numérique s’inscrit dans le cadre du système d’information au sens large du système structurant un organisme quelconque.

Publicités
Cet article a été publié dans Cours. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s