Commande patronale : un suivi de veille sur l’entreprise 2.0

Vous êtes graphiste pour une PME dont les membres sont éparpillés aux 4 coins de la planète. Le mode de communication privilégié est le mail et skype, quand il veut bien marcher alors même que un superbe extranet est à la disposition de tous mais qu’il n’est pas utilisé à 20 %.

Votre patron a construit cette entreprise à la force du poignet. Tout son temps y a été consacré et il n’a pas pu se renseigner vraiment sur les possibilités offertes par le web de remplacer ses outils existants. Hors aujourd’hui, lors d’une réunion patronale, l’un de ses collègues lui a assuré que le mail était has been. Il a fait une petite recherche sur le web et a appris avec effarement que l’usage du mail  avait coûtés aux entreprises américaines en 2008 650 milliards de perte. Il a vu aussi que les réseaux sociaux, dont il croyait qu’il s’agissait de potacheries étudiantes, étaient plus populaire que le mail et que désormais beaucoup de ses collègues parlaient d’entreprise 2.0.

Vous êtes le plus jeune arrivé dans l’entreprise et il s’est dit qu’il pouvait peut être voir avec vous ce qu’il en était. A sa grande surprise, pendant la conversation, il s’est rendu compte que vous connaissiez bien, du moins l’a-t-il cru, l’entreprise 2.0. Une illumination pour lui, vous êtes la femme ou l’homme de la situation.

Qu’allez-vous faire ?

Publicités
Cet article a été publié dans exercice 10, TD4. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s