Corbille 04/05/2011

  • tags: entreprise 2.0

    • Postulat de départ : l’entreprise 2.0 permet de mieux échanger, partager, créer des synergies entre les collaborateurs peu importe leur place et le rôle dans l’entreprise (voire hors de l’entreprise).
    • dans l’entreprise, tout est organisé sous la forme d’un enchainement de tâches,
    • Cet enchainement est à la fois formel (business process) et informel
    • onstitue le fil rouge, la colonne vertébrale.
    • Plutot que de “socialiser” quelque chose de concrêt, de réel, on a donc essayé de mettre en place des projets hors de ce quotidien afin d’amener les collaborateurs à faire évoluer leurs pratiques
    • On a donc créé des projets “dans les nuages”
    • les activités “dans les nuages” ont du sens pour certains sujets à condition de prendre en compte le fait qu’il faille savoir réintégrer le fruit de leur production dans l’activité de l’entreprise et que la participation restera optionnelle pour ses membres.
    • – le vrai axe de gain opérationnel se situe sur la partie basse du schéma à condition de mettre en place une routine sociale et d’oublier ici le community management au profit du management socio-collaboratif.
    • – il faut enfin mettre en place des ponts entre les deux : les activités structurées peuvent avoir besoin de solliciter une communauté pour innover
    • On y retrouve la complémentarité entre community et management socio-collaboratif
    • Je suis un salarié, je fais mon travail comme avant sauf que je partage des informations factuelles sur mon activité, les problèmes rencontrés et comment ils ont été résolus. Lorsque je rencontre un problème je vois quelqu’un l’a déjà résolu, si non je demande et on le résoud éventuellement ensemble. Une fois ceci fait, j’applique la solution et partage si nécessaire mon feedback.
    • Je suis salarié, je peux avoir envie de participer à une communauté
    • client je peux faire partie de communautés produit, support
    • Je sais que les entreprises concernées récupèrent mes idées pour alimenter le travail des équipes internes. Je suis même parfois récompensé lorsqu’ils tirent profit de ma participation.
    • Tout cela nous amène, l’air de rien, à assister à une nouvelle définition de l’entreprise 2.0
    • L’entreprise 2.0 est un ensemble d’outils et pratiques destinées à augmenter le périmètre du capital humain et informationnel accessible et utilisable afin d’exécuter les process et workflows quotidiens et délivrer les résultats attendus dans les délais impartis. Elle ne se construit pas hors ou à la place des process business mais autour d’eux.

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Publicités
Cet article a été publié dans exercice 9. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s